Ensemble pour une deuxième république

Ferhat Mehenni veut sombrer la Kabylie et l’Algérie dans un bain de sang

  Ferhat Mehenni comptait visiblement profiter des tensions au Moyen‑Orient et au Maghreb pour trouver de nouveaux alliés au MAK et au projet d’autonomie pour la Kabylie. Le leader du MAK effectue depuis quelques jours un voyage aux États‑Unis pour « chercher un soutien diplomatique de l’administration américaine et des Nations Unies pour faire pression sur l’Algérie afin qu’elle accepte un référendum pour l’autonomie », a‑t‑il lui même affirmé, rapporte ce mardi 19 avril la chaîne de télévision Fox News qui relate le voyage de Ferhat Mehenni à Washington. Sa stratégie pour convaincre les Américains ? Surfer sur la menace terroriste et poser son mouvement comme le rempart nécessaire en Algérie contre Al Qaida au Maghreb Islamique, selon le compte‑rendu de la chaîne américaine. Il a également accusé le pouvoir algérien d’avoir envoyé des mercenaires en Libye et de bloquer les initiatives destinées à renverser Kadhafi. 

Aux États‑Unis, Ferhat Mehenni a fait de curieuses demandes d’audience. Il a ainsi demandé à être reçu à la NASA (agence de sécurité nationale, une structure d’espionnage) et au Pentagone (le ministère de la Défense). Mais ses demandes sont restées sans réponse, selon Fox News. Pourquoi un homme politique algérien chercherait‑il à s’entretenir avec les responsables de structures militaires américaines ?  Finalement, Ferhat Mehenni s’est simplement entretenu avec des responsables du Département d’État « à un niveau moins élevé », ajoute la chaîne américaine. Il a également rencontré des membres du Congrès américain, dont certains, semblent a contrario penser que les États‑Unis doivent entretenir des contacts plus importants avec le MAK, considéré par ses interlocuteurs comme un « allié » de l’Occident face à la montée de l’intégrisme. 

Mais pour un ancien diplomate américain cité par Fox News, le MAK n’aurait pas suscité beaucoup d’enthousiasme au sein de l’Administration américaine, qui semble plutôt vouloir maintenir ses relations au beau fixe avec l’Algérie en matière de coopération dans la lutte anti‑terroriste.

 http://www.tsa-algerie.com/politique/en-visite-aux-usa-ferhat-mehenni-demande-a-etre-recu-au-pentagone-et-a-la-nsa_15288.html 

«Argaz-agi yebgha aghed yawi cwal gher tmurt» 

 Ferhat a trahit la cause Kabylie à plusieurs reprises, et la dernière était celle où il avait demandé aux kabyles d’affronter les gendarmes et les sortir de la Kabylie, alors qu’au même moment il se cachait chez avec ses enfants en France. Tout le monde connaissait la suite de ces évènements. Aujourd’hui, il s’autoproclame président de la Kabylie et sans qu’il soit mandaté par personne, il ose parler au nom de tous les Kabylies. Mais, Pour qui il se prend ce type?

Qu’il vienne faire son gouvenement en Kabylie s’il veut un vrai débat, ce n’est pas en France que cela se passe. Je me rappelle dans les années 2004-2006 quand j’étais étudiant en France,  je l’ai vu deux fois faire la queue à 6h du matin pour obtenir un titre de séjour à la préfecture de Bobigny, au même moment où il demande aux Kabyle de manger aghrum ubelud, tout en disant sbar xxir n yir mensi. De qui se moque ce pitre ? 

Il n’y à personne qui l’a mandaté pour  parler  au nom de la Kabylie, on ne veut pas d’une langue et d’une démocratie importé des USA, on ne veut pas de soldats Américain en Kabylie. On a très bien  vu leurs oeuvres en Irak, Afghanistan, Kosovo. Libye… 

 Ferhat ne cesse de chercher partout le soutient de puissances étrangeres pour détruire l’Algérie, il est partout sur les fronts avec sa politique à la con, il n’a aucun charisme, ni diplomatie, il devrait se contenter de sa guitare et chanter, cela lui va mieux que sa naïveté politique et sa stupidité stratégique.

 La démocratie ce n’est pas une chanson  mass Ferhat, c’est beaucoup plus compliqué que vous le croyez. On ne joue pas avec le sort d’une population comme on joue sur une guitare et on ne s’allie pas avec le diable pour satisfaire ses ambitions. Franchement, quand j’ai vu Sadi avec BHL cela m’a énervé, mais Ferhat est allé beaucoup plus loin dans sa provocation, Aller voir le pentagone pour régler une question politique, je ne pense pas que cette personne cherche le bien de la Kabylie, le pentagone est un département qui présente des stratégies de guerre et de destruction de nations, il ne cherche pas de solutions politiques, il est là pour les intérêts d’une poignée de riches pétrolières, jamais pour défendre les libertés des peuples. 

 Ferhat est un imbécile qui va apporter malheur à tout le monde, il fait un jeu très dangereux, c’est une vraie trahison pour un peuple qui veut construire lui même son propre pays et c’est une insulte aux Kabyles qui se battent pour cette Algérie libre.  Ce n’est pas de la liberté d’expression cela, c’est un complot contre notre Kabylie et contre toute l’Algérie.   Je suis Kabyle et je suis fière de l’être, je me suis battu pour cette culture et je suis prêt à tous donner  i wakkal gi dekragh, mais je ne veux surtout pas voir un quelconque opportuniste chechant une renommée ou une gloire parler au nom de tout le monde ni un  étranger venir m’apprendre comment je dois vivre, on avait toujours l’habitude et la traditions de régler nos conflits entre nous, dans les assemblées de villages, dans les familles (adrum) mais aussi dans les maisons argaz d win yisnen ad yefru timsal n bwuxxam’is daxxel  uxxam’is.  Gulussa.

19 avril, 2011 à 22:48


Laisser un commentaire